Traitements des champignons lignivores

Traitement des champignons lignivores

Il existe de nombreuses espèces de champignons lignivores capables de dégrader le bois en provoquant des pourritures cubiques, molles ou fibreuses.
Ces champignons se développent en présence d’un taux d’humidité anormalement élevé dans le bois et en milieu confiné.

Pourriture cubique donnant l'impression de bois calciné

> Qui sont-ils ?

Humidité, confinement et obscurité mettent à rude épreuve poutres et planchers.
Les champignons lignivores peuvent apparaître et détruire totalement les solives porteuses.

LA MÉRULE

C’est le champignon lignivore le plus répandu en France. Il peut commencer son action destructrice à partir d’une humidité des bois de 20-22%. 
Grâce à ses ramification, la mérule peut se développer à travers les joints de maçonneries sur plusieurs mètres pour trouver une source d’humidité nécessaire à sa survie et ainsi croître à raison de 4 mm par jour.

Les indices de présence :

Mérule développée derrière un panneau de bois
LE CONIOPHORE

Le coniophore (ou champignon des caves), peut être confondu par son aspect avec la Mérule.
Cependant, la puissance de son attaque est largement inférieure à celle de la Mérule.
Ses besoins en eau sont supérieurs (minimum 40%), il ne possède pas la faculté comme la mérule de transporter l’eau grâce à ses cordons mycéliens.

Les indices de présence :

Cordons mycéliens de Coniophore

Nos traitements

Chaque situation nécessite une étude préalable du site et un diagnostic précis de la pathologie de façon à adapter le traitement.

1 > Suppression de tous les apports d’eau anormaux au niveau du bâti
  • Réparation de l’enveloppe extérieure, réparations de fuites, traitement des remontées capillaires, traitement de la condensation, …
2 > Rétablissement des conditions de ventilation suffisante
3 > Réalisation des travaux préparatoires d’exploration et de recherche de l’étendue du champignon
  • Mise à nu de l’ensemble des murs, cloisons et sols afin de localiser définitivement l’étendue de l’infestation et le traitement biocide à réaliser. Les bois conservés sont sondés et bûchés, les maçonneries sont stérilisés thermiquement
4 > Réalisation des travaux de traitement
  • Injection et pulvérisation suivant le cas de champignon rencontré au niveau des maçonneries, cloisons et bois conservés pour éliminer et prévenir la réapparition des champignons.
Stérilisation thermique des maçonneries
Un traitement fongicide ne peut pas être traité isolement, 
nous vous conseillons sur les descriptifs généraux pour rétablir les conditions normales et procédons à l’élimination des champignons.

Nous sommes adhérents

Nous sommes certifiés
QUALIBAT 1532

Traitement curatif et préventif contre les champignons lignivores, dont la mérule

Nous sommes certifiés pour l’utilisation de produits professionnels

Nous utilisons des produits de la marque